home Ameublement Tout savoir sur la vitrification de parquet

Tout savoir sur la vitrification de parquet

Après la pose d’un parquet, diverses options s’offrent à vous pour sa finition : huilée, cirée ou vitrifiée. De nombreuses personnes choisissent cette dernière option. En effet, la vitrification présente divers avantages, dont son imperméabilité protégeant le bois des différentes tâches et rayures. Que savoir sur la vitrification ou la finition vernie d’un parquet ?

Qu’est-ce que la vitrification ?

La vitrification est le fait de vernir un parquet après sa pose afin de le protéger des chocs, de l’humidité, de l’usure du temps, des passages, des rayures… Facile d’entretien, elle vous offre différents choix pour l’aspect de votre parquet : brillant, satiné ou mat. Toutefois, cela dépend également du produit que vous allez utiliser (naturel ou avec un durcisseur). À vous de choisir le style qui convient le mieux à votre intérieur !

Il y a trois types de vernis pour la vitrification d’un parquet. Pour disposer d’un meilleur résultat, il est recommandé d’opter pour un vitrificateur nouvelle génération, il vous permettra d’éviter les divers problèmes tels que les vernis qui s’écaillent ou qui jaunissent avec le temps. Pour un meilleur rendu, il est aussi préférable que les travaux soient effectués par une entreprise spécialisée en installation de parquet.

Les types de vernis disponibles sur le marché sont les vernis polyuréthanes, urée-formol et acryliques. Ces derniers sont les plus utilisés étant donné qu’ils sont inodores et respectent mieux l’environnement. Ce qui n’est pas le cas des vernis polyuréthanes qui dégagent une forte odeur lors de son utilisation, d’où la nécessité d’aérer la pièce. Quant aux vernis urée-formol, ils respectent la teinte du bois.

Vitrifier un parquet

Pour réussir la vitrification du parquet, il est indispensable de bien poncer en respectant le sens des fibres du bois et de dépoussiérer le parquet avant la vitrification. Pour que le parquet soit parfaitement poncé, il faut procéder à trois ponçages.

Le premier, doit être effectué avec de la ponceuse de papier de verre ou de papier corindon à gros grains.

Le second avec du papier abrasif à grain moyen et le dernier avec une ponceuse de papier corindon à grain fin. Entre chaque ponçage, dépoussiérez la pièce avec un aspirateur.

Avant la vitrification proprement dite, il faut tout d’abord nettoyer le parquet avec une serpillère humide. Une fois séché, appliquez la première couche du vernis vitrificateur avec un rouleau à poil court ou un spalter (couche fine). Il faut toujours veiller à suivre le sens des fibres du bois pour un résultat parfait. Laissez sécher pendant au moins 24 heures, poncez le parquet avec une ponceuse à grain très fin, passez l’aspirateur, nettoyez avec la serpillère humide puis laissez sécher. Appliquez la seconde couche.

Il est envisageable de mettre une troisième couche, les procédés restent les mêmes. Une fois la vitrification finie, attendez 48 heures pour que le vernis durcisse avant de remettre les meubles (sans les faire glisser) et une semaine avant de placer les tapis. Pour entretenir votre parquet vitrifié, nettoyez-le avec un nettoyant neutre formulé pour ces types de parquet. Par ailleurs, il est conseillé d’y appliquer chaque année un rénovateur métallisant pour redonner de l’éclat au vernis.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *